HomeFacebook

Comment acheter des actions Facebook en 2021

Facebook logo
Facebook (FB)
...
échange 24h
...
exchange
...

Le réseau social Facebook a été fondé en 2004 par 4 étudiants de l’Université de Harvard : Mark Zuckerberg, Eduardo Saverin, Dustin Moskovitz et Chris Hughes. Au départ, Mark et ses amis ont créé le réseau social pour leurs camarades de Harvard, mais il s’est rapidement étendu à d’autres Universités, puis au grand public.

Basée à Menlo Park, en Californie, l’entreprise est devenue le plus grand réseau social du monde avec plus de 2,7 milliards d’utilisateurs mensuels actifs et une capitalisation boursière de près de 900 milliards de dollars. L’offre de Facebook comprend des services de messagerie, le partage de photos et de vidéos, la réalité augmentée et bien d’autres applications et services qui permettent aux entreprises de mettre plus facilement leurs produits en relation avec les consommateurs.

Depuis sa création il y a 17 ans, Facebook s’est développé bien au-delà du site de réseau social d’origine, Facebook.com. L’entreprise a en effet acquis de nombreuses autres sociétés de réseaux sociaux et d’Internet, notamment Instagram, WhatsApp, Oculus VR, Onavo, Beluga et Novi.

Nous avons préparé ce guide pour vous montrer pourquoi et comment vous pouvez acheter l’action Facebook en toute confiance si elle vous intéresse en se basant sur divers facteurs fondamentaux et analyses techniques.

Comment acheter des actions FB en 5 étapes simples

  1. 1
    Visitez eToro via le lien ci-dessous et inscrivez-vous en saisissant vos informations personnelles dans les champs obligatoires.
  2. 2
    Fournissez toutes vos données personnelles et remplissez un questionnaire de base à des fins d'information.
  3. 3
    Cliquez sur « Faire un dépôt », choisissez votre méthode de paiement préférée et suivez les instructions pour approvisionner votre compte.
  4. 4
    Recherchez votre action préférée et consultez les principales statistiques. Lorsque vous êtes prêt à investir, cliquez sur « Investir ».
  5. 5
    Saisissez le montant que vous souhaitez investir et configurez votre trade pour acheter l'action.

Tout ce que vous devez savoir sur Facebook

Commençons par examiner l’histoire de Facebook, sa stratégie, la façon dont l’entreprise gagne de l’argent et ses performances financières et boursières au cours de ces dernières années.

L’histoire de Facebook

Les origines de Facebook remontent à l’Université de Harvard, en 2003, lorsque Mark Zuckerberg et ses colocataires - Eduardo Saverin, Dustin Moskovitz et Chris Hughes - ont créé le site Facemash, qui permettait aux étudiants de se classer les uns par rapport aux autres. En quelques jours, le site a été fermé et les créateurs ont fait l’objet de mesures disciplinaires. 

Zuckerberg avait déjà jeté son dévolu sur son prochain projet et, en février 2004, il a lancé Thefacebook. La plateforme présentait des caractéristiques similaires à celles de Facemash qu’ils avaient créé auparavant, notamment un profil où vous pouviez télécharger une photo, partager vos centres d’intérêt et créer votre réseau en vous connectant à d’autres personnes tout en pouvant voir le réseau de vos connexions. La plateforme n’était initialement ouverte qu’à la communauté de Harvard et plus de 50 % des étudiants s’étaient inscrits dès le premier mois. À la fin de 2004, l’adhésion était ouverte à presque toutes les Universités des États-Unis et du Canada et les étudiants étaient impatients de s’inscrire.

Zuckerberg a déplacé les opérations de la société à Palo Alto, en Californie, et Peter Thiel, cofondateur de PayPal, a rejoint le conseil d’administration en apportant une contribution essentielle de 500 000 $. En 2005, TheFacebook a reçu plus d’argent, les investisseurs commençant à prêter une attention particulière à la nouvelle société technologique.

Le « The » de TheFacebook a été abandonné en août 2005 et le nom officiel de la société est devenu Facebook. Plus tard dans l’année, Facebook a commencé à accepter des personnes qui n’étaient pas étudiantes et en novembre 2005, Zuckerberg a annoncé qu’il abandonnait Harvard pour diriger Facebook en tant que PDG.

Facebook a continué à gagner en popularité, devenant la plateforme sociale la plus populaire au monde en décembre 2009. Au fur et à mesure de sa croissance, l’entreprise a commencé à acquérir des plateformes complémentaires et rivales. En mars 2011, Facebook a acquis Beluga, un service de messagerie de groupe, et l’a utilisé pour créer ce qui a été connu plus tard sous le nom de Facebook Messenger. 

La société Facebook a acquis la plateforme sociale de partage de photos et de vidéos Instagram en 2012, dans le cadre d’une transaction d’un milliard de dollars. Un mois plus tard, Facebook fait son entrée en bourse sur le Nasdaq. Au moment de l’introduction en bourse, l’entreprise était valorisée à 104 milliards de dollars et les actions se vendaient à 38 $ l’unité. Facebook a continué à prospérer même si son introduction en bourse a été controversée. 

En 2013, Facebook a rejoint la ligue des entreprises Fortune 500 au numéro 462. L’entreprise a continué à se développer, en procédant à de nombreuses autres acquisitions : Onavo en octobre 2013 (transaction estimée entre 100 et 200 millions de dollars), WhatsApp en février 2014 (19 milliards de dollars) et Oculus VR en mars 2014 (2 milliards de dollars).

Quelle est la stratégie de Facebook ?

Facebook est une entreprise technologique qui offre des services de réseaux sociaux via diverses plateformes telles que Facebook, Instagram et WhatsApp. Des milliards de personnes peuvent rester connectées avec leur famille et leurs amis gratuitement.

Étant l’un des plus grands lieux de rencontre en ligne, Facebook offre aux entreprises une excellente occasion de faire de la publicité pour mettre en avant leurs produits et services. C’est particulièrement important pour les petites entreprises qui n’ont pas les moyens d’acheter des publicités télévisées ou des panneaux d’affichage et elles bénéficient d’un meilleur ciblage de leur public. 

Par conséquent, le principal modèle économique de Facebook consiste à permettre aux entreprises - en particulier aux petites - de mettre leurs produits en relation avec leurs consommateurs cibles. Il y a plus de 90 millions de petites entreprises sur Facebook et ce sont elles qui fournissent la principale source de revenus de l’entreprise : la publicité.

En plus du modèle basé sur la connexion et la publicité, Facebook tente de tirer parti de son énorme base d’utilisateurs pour se développer dans le secteur de la blockchain et des paiements. Il a créé un portefeuille blockchain appelé Novi et des plans sont en cours pour créer et lancer sa monnaie numérique.

Comment l’entreprise Facebook gagne-t-elle de l’argent ? 

La principale source de revenus de Facebook.Inc. est la vente d’espaces publicitaires sur ses différents sites de réseaux sociaux et applications mobiles : Facebook, Instagram, Messenger et WhatsApp. Dans cet espace, Facebook doit faire face à la concurrence de Twitter, de Google et YouTube d’Alphabet Inc. ou encore de Tencent, d’Amazon et d’Apple.

Facebook génère également un petit pourcentage de ses revenus à partir d’autres sources, telles que la livraison de dispositifs matériels grand public et les frais nets qu’il reçoit des développeurs utilisant son infrastructure de paiement.

Par conséquent, Facebook classe ses sources de revenus en 2 segments seulement : la publicité et les autres revenus. Sur les 86 milliards de dollars de revenus totaux réalisés par Facebook au cours de l’exercice 2020 qui s’est terminé le 31 décembre 2020, la publicité a représenté 84,2 milliards de dollars (soit 98 % des revenus totaux), tandis que les autres revenus ont représenté 1,8 milliard de dollars (soit 2 % des revenus totaux). Cependant, si les revenus publicitaires ont augmenté de 20,8 % par rapport à l’exercice 2019, les autres revenus ont augmenté de 72,4 % !

Source : Créé à partir de Facebook 10-K

En ce qui concerne la répartition géographique des revenus, plus de la moitié des recettes provient de l’Amérique du Nord (États-Unis et Canada).

Source : created from Facebook 10-K

Quelles ont été les performances des actions Facebook ces dernières années ?

Le cours de l’action Facebook n’a cessé d’augmenter depuis son introduction en bourse en 2012. Au cours des 5 années jusqu’en 2021, la hausse de l’action a été ponctuée de quelques chutes en décembre 2018 et mars 2020 qui ont coïncidé respectivement avec la correction générale du marché et le crash lié au coronavirus. 

Au cours de ces 5 années, le cours de l’action est passé d’environ 110 $ (dans la première semaine de mai 2016) à plus de 320 $ dans les derniers jours d’avril 2021. Cela signifie que les investisseurs de Facebook ont réalisé un bénéfice de 200 % sur cette période.

Source : Yahoo! Finance

Analyse fondamentale de Facebook

L’analyse fondamentale est une façon d’analyser une action pour déterminer sa valeur réelle. Lorsque vous envisagez d’acheter une action, vous devriez toujours effectuer une analyse fondamentale de la société pour savoir ce qu’elle vaut et prévoir ses performances futures. L’analyse technique, de son côté, utilise une analyse graphique de l’action des prix et des indicateurs techniques pour visualiser des figures graphiques et des niveaux de prix importants dans le but de prévoir les mouvements de prix futurs.

Parmi les facteurs fondamentaux à prendre en compte, citons le bénéfice par action, le ratio C/B, les revenus, le rendement des dividendes et les flux de trésorerie. Vous devriez également prendre en compte la direction et le goodwill, mais ces éléments ne sont pas facilement mesurables. 

Revenus de Facebook

Également connu sous le nom de ventes brutes, les revenus ou le chiffre d’affaires d’une entreprise correspondent au montant total d’argent que l’entreprise a généré par la vente de ses produits ou services. Le chiffre d’affaires est la première chose que l’on voit en haut du compte de résultat (ligne supérieure) dans le rapport annuel ou trimestriel que l’on trouve généralement sur le site de l’entreprise. 

Lorsque le revenu actuel est supérieur à celui de la période correspondante de l’année précédente, on peut dire qu’il y a une croissance du revenu, ce qui est une bonne chose pour l’action de l’entreprise. Sur l’exercice 2020, qui s’est terminé en décembre 2020, les revenus de Facebook se sont élevés à 86,0 milliards de dollars, ce qui représente une croissance des revenus de 21,6 % par rapport aux 70,7 milliards de dollars réalisés au cours de l’exercice 2019.

Source : Yahoo! Finance

Bénéfice par action de Facebook

Le bénéfice d’une entreprise est le profit que l’entreprise a réalisé au cours de la période financière considérée, après que tous les coûts et impôts ont été déduits des revenus. On l’appelle aussi le « résultat net ». 

Le bénéfice total peut ne pas être important pour vous en tant qu’actionnaire d’une société, car vous ne possédez qu’une partie de la société et non sa totalité. Vous devez donc vous concentrer sur le bénéfice par action (BPA) de l’entreprise.

Pour calculer le BPA de Facebook, vous devez diviser son revenu net annuel par le nombre total d’actions ordinaires en circulation. Un BPA élevé indique que l’entreprise est rentable. Le BPA est d’ailleurs l’une des données utilisées pour calculer le ratio C/B, dont nous parlerons plus loin.

Bien que vous puissiez calculer vous-même le BPA, vous pouvez facilement l’obtenir sur divers sites Internet financiers ou sur les sites des principaux courtiers en bourse.

Source : Yahoo! Finance

Ratio cours sur bénéfices (PER) de Facebook

Le ratio cours sur bénéfices (C/B) mesure le cours actuel de l’action d’une société par rapport à son bénéfice par action. Le ratio est calculé en divisant le prix actuel de l’action de la société par son bénéfice par action. 

Pour l’exercice 2020, le ratio C/B de Facebook pourrait être calculé en divisant le cours de l’action (320 $) par le BPA (10,22 $), ce qui donnerait 31,31. Pour ce cours de bourse donné, cela signifie que les investisseurs sont prêts à payer 31,31 $ pour chaque dollar gagné par Facebook par an. En d’autres termes, il faudrait à Facebook plus de 31 ans pour gagner suffisamment d’argent pour rembourser cet investissement. 

Un ratio C/B élevé suggère que les investisseurs s’attendent à une croissance plus importante des bénéfices à l’avenir, ce qui explique pourquoi ils sont prêts à payer un prix plus élevé pour l’action aujourd’hui. Toutefois, lorsque le ratio C/B dépasse un certain niveau, la société peut aussi être considérée comme sur-évaluée. 

Le ratio C/B moyen de l’indice S&P 500 - qui est souvent utilisé comme référence - se situe historiquement entre 13 et 15. Le ratio C/B de Facebook peut donc être considéré comme élevé. Toutefois, le ratio C/B ne tient pas compte du taux de croissance des bénéfices de l’entreprise, qui est reflété par le ratio cours/bénéfices/croissance (PEG ou price/earnings to Growth).

Rendement des dividendes de Facebook

Les dividendes sont une partie des bénéfices de la société partagée entre ses actionnaires. Les entreprises qui versent des dividendes déclarent généralement ces paiements deux fois par an et les informations peuvent être trouvées sur les principaux sites financiers ou sur celui de votre courtier en bourse.

Le rendement des dividendes est un ratio financier qui compare les dividendes annuels d’une société au prix de son action. Vous pouvez calculer le rendement des dividendes en divisant les dividendes annuels de la société par le cours actuel de son action. Par exemple, si la société offre 10 cents de dividendes annuels et si le cours actuel de l’action est de 1 $, le rendement du dividende sera de 10/100. Exprimé en pourcentage, il serait de 10 %. 

Les investisseurs à long-terme préfèrent les actions qui offrent un bon rendement en dividendes, car l’argent qu’ils gagnent en prenant le risque de détenir des actions devrait être meilleur que les taux d’intérêt qu’ils auraient obtenus en déposant cet argent dans une banque. 

Facebook ne verse pas de dividendes à ses actionnaires, bien que ses revenus soient constants depuis plusieurs années. L’entreprise préfère conserver ses bénéfices pour les réinvestir afin de stimuler la croissance, ce qui explique en partie l’appréciation constante du capital au fil des ans.

Flux de trésorerie de Facebook

Le flux de trésorerie est un indicateur financier qui mesure le montant net des liquidités et des équivalents de liquidités qui entrent et sortent d’une entreprise, c’est-à-dire la provenance des liquidités et la manière dont elles sont dépensées. Une bonne entreprise doit avoir des flux de trésorerie positifs.

Source : Yahoo! Finance

Pourquoi acheter des actions Facebook ?

Le modèle économique de Facebook, basé sur la publicité, continuera d’être rentable, car cette société gère les plus grandes plateformes de médias sociaux au monde. Les entreprises ont compris que les publicités sur les médias sociaux ont plus de chances d’atteindre les clients que les publicités traditionnelles à la télévision et sur les panneaux d’affichage. En outre, des millions de petites entreprises, qui n’ont pas les moyens de recourir à d’autres méthodes, dépendent de Facebook pour entrer en contact avec leurs clients. 

L’un des problèmes auxquels Facebook est confronté est celui des nombreuses poursuites judiciaires pour activités monopolistiques. Malgré cela, l’entreprise pourrait être un bon investissement. Voici pourquoi :

  • Facebook réalise de bons bénéfices depuis de nombreuses années et sa marge bénéficiaire est l’une des meilleures parmi ses pairs du secteur technologique.
  • Le ratio cours/bénéfice de Facebook n’est que de 31,31, ce qui est convenable pour une société technologique en pleine croissance.
  • La marque est très populaire et la société tente de tirer parti de sa large base d’utilisateurs pour se développer dans la blockchain et les paiements en ligne.

Conseil d’expert sur l’achat d’actions Facebook

Facebook est une action technologique qui dispose d’une énorme marge de croissance, surtout lorsqu’elle pourra pleinement exploiter sa vaste base d’utilisateurs dans le secteur du paiement en ligne et de la technologie blockchain. Bien que « n’importe quand » puisse être un bon moment pour acheter des actions Facebook pour les conserver sur le long-terme, il est toujours judicieux d’acheter lorsque le cours de l’action baisse, surtout si l’action se trade à un prix record.
- Mircea Vasiu
Achetez des actions Facebook aujourd'hui !

5 choses à considérer avant d’acheter des actions Facebook

L’investissement est une affaire sérieuse, alors avant de commencer à acheter des actions Facebook, vous devez tenir compte de ces 5 points : 

1. Comprendre la société

Comme le conseillerait le légendaire Peter Lynch, vous devez comprendre l’entreprise dans laquelle vous voulez investir : ce qu’elle fait, les produits ou services qu’elle vend et comment elle gagne de l’argent. Mais il ne suffit pas de connaître une entreprise en tant que consommateur. Vous devez effectuer une analyse fondamentale complète pour être sûr de la santé financière de l’entreprise avant d’y placer votre argent.

2. Comprendre les bases de l’investissement

Si vous souhaitez acheter des actions Facebook, il est important de commencer par apprendre les bases de l’investissement. Il s’agit notamment de la gestion du risque, de la gestion de l’argent, de la diversification et de la lecture des états financiers. Savoir lire les états financiers vous permet d’analyser correctement l’entreprise, tandis qu’une bonne compréhension de la gestion des risques, de la gestion de l’argent et de la diversification vous aidera à ne pas perdre d’argent.

3. Choisir soigneusement votre courtier

Votre courtier ne se contente pas de vous donner accès à une plateforme de trading et à des actifs, il garde également votre argent. Il est donc important de choisir un courtier qui est enregistré auprès de l’organisme de réglementation des services financiers de votre pays de résidence. Cela devrait également signifier que vous bénéficiez d’une certaine forme de protection de la part de tout système de compensation financière dans votre pays. Les autres éléments à prendre en compte sont les commissions de trading et les outils de trading (tels que les graphiques et les données) fournis par le courtier.

4. Décider du montant que vous souhaitez investir

Vous devez déterminer le pourcentage de votre capital d’investissement que vous allez allouer à chaque placement en actions. Vous pouvez également investir progressivement dans un placement en actions par le biais de la méthode de l’investissement programmé ou périodique, aussi appelée Dollar-cost averaging (DCA). N’investissez jamais plus que vous ne pouvez vous permettre de perdre et n’investissez pas avec de l’argent emprunté, quelle que soit la performance que vous pensez obtenir d’une action. L’effet de levier est une arme à double tranchant qui peut rapidement multiplier vos pertes.

5. Décider d’un objectif pour votre investissement

Votre objectif d’investissement est essentiel. Vous devez savoir pourquoi vous investissez et combien de temps vous avez l’intention de conserver votre investissement. S’agit-il d’accroître votre fonds de pension pour votre retraite ou de financer un projet futur ?

Quel que soit votre objectif, vous devez avoir une stratégie d’investissement et savoir quand vendre. Votre stratégie peut consister à vendre à un moment précis dans le futur ou lorsque les fondamentaux de l’entreprise ne semblent plus assez bons. Vous pouvez également vouloir conserver une action indéfiniment comme Warren Buffett.

Veillez simplement à mettre par écrit votre objectif et votre plan d’investissement.

Achat d’actions Facebook - Conclusion

Pour résumer, Facebook est la plus grande entreprise de médias sociaux au monde avec plus de 2,7 milliards d’utilisateurs actifs mensuels. Elle offre aux entreprises un moyen facile de connecter les produits et services d’une entreprise à ses clients cibles. Facebook ne propose pas de programme d’achat direct d’actions (DSPP), vous ne pouvez donc acheter l’action que par l’intermédiaire d’un courtier en bourse.

Pour investir dans l’action Facebook maintenant, il vous suffit de vous inscrire chez un broker et d’ouvrir un compte de trading d’actions, d’approvisionner votre compte, de choisir Facebook (FB) dans la liste des actions disponibles et de passer un ordre d’achat.

Si vous n’êtes pas encore prêt à investir, continuez à vous instruire en lisant nos autres guides jusqu’à ce que vous soyez prêt. Vous pouvez également pratiquer le « paper trading » sur le compte de démonstration de votre courtier, afin de vous familiariser avec la plateforme et les outils du courtier en utilisant des fonds virtuels avant d’investir de l’argent réel.

FAQ

  1. Facebook a enregistré son premier bénéfice en 2009 et n’a jamais cessé d’être rentable depuis. Au cours de l’exercice 2020 qui s’est terminé le 31 décembre 2020, Facebook a enregistré un bénéfice net de 29,1 milliards de dollars sur un revenu total de 86 milliards de dollars. L’entreprise a donc réalisé une marge bénéficiaire nette de 33,9 %, ce qui est impressionnant.

  2. Bien qu’elle ait réalisé des bénéfices constants pendant plus de 10 ans, Facebook déclare catégoriquement sur la page des FAQ dédiée aux investisseurs qu’elle ne verse pas de dividendes. L’entreprise conserve ses bénéfices pour stimuler sa croissance.

  3. Facebook est principalement cotée sur le Nasdaq. Toutefois, l’action se trade également sur d’autres bourses dans le monde, notamment le London Stock Exchange, EURONEXT, le BYMA argentin et le Moscow Exchange (MOEX).

  4. Facebook n’offre pas de programme de DSPP. Vous ne pouvez donc acheter l’action que par l’intermédiaire d’un courtier en actions.

  5. Vous devez apprendre à lire ses états financiers. Vous devez également apprendre des méthodes de gestion du risque, de gestion de l’argent et de diversification pour mieux gérer vos risques liés au trading et à l’investissement d’actions Facebook.

  6. Oui. Vous pouvez effectuer une analyse technique du cours de l’action Facebook avant de l’acheter, mais vous devez le faire après avoir effectué une analyse fondamentale pour vous assurer que l’entreprise est financièrement solide. L’analyse technique vous aide à acheter une action saine au bon moment.