HomeMicrosoft

Comment acheter des actions Microsoft en 2021

Microsoft  logo
Microsoft (MSFT)
...
échange 24h
...
exchange
...

Ayant acquis une certaine notoriété à la fin des années 1970 et au début des années 1980, les logiciels de Microsoft sont devenus la norme de l’industrie pour les PC. Cette situation a donné à Microsoft un avantage crucial de premier plan dont l’entreprise a su profiter depuis. Les énormes droits de licence et l’ancien monopole de Microsoft Office ont en effet propulsé la société vers de nouveaux sommets. 

Même si Microsoft n’est plus le titan technologique révolutionnaire qu’il a été, l’entreprise est loin d’être obsolète et reste pertinente dans le monde d'aujourd'hui. 

L’entreprise Microsoft a aussi été félicitée d’avoir réussi à s’éloigner de l’informatique de bureau en s’engageant dans des voies de croissance nouvelles et passionnantes telles que l’informatique dans le cloud, les applications de travail à distance et les jeux vidéo.

Ce guide présente certaines raisons pour lesquelles vous pourriez envisager d’acheter des actions Microsoft. Il prend en compte des facteurs fondamentaux et techniques pour déterminer si cette action est une bonne opportunité d’achat. 

Comment acheter des actions MSFT en 5 étapes simples

  1. 1
    Visitez eToro via le lien ci-dessous et inscrivez-vous en saisissant vos informations personnelles dans les champs obligatoires.
  2. 2
    Fournissez toutes vos données personnelles et remplissez un questionnaire de base à des fins d'information.
  3. 3
    Cliquez sur « Faire un dépôt », choisissez votre méthode de paiement préférée et suivez les instructions pour approvisionner votre compte.
  4. 4
    Recherchez votre action préférée et consultez les principales statistiques. Lorsque vous êtes prêt à investir, cliquez sur « Investir ».
  5. 5
    Saisissez le montant que vous souhaitez investir et configurez votre trade pour acheter l'action.

Tout ce que vous devez savoir sur Microsoft

Dans cette partie, nous apprenons à connaître Microsoft en tant qu’entreprise, en explorant son histoire, sa stratégie, la façon dont elle gagne de l’argent et ses performances boursières et financières au cours des dernières années. 

L’histoire de Microsoft

En janvier 1975, le féru d’informatique Paul Allen lit un article dans le magazine Popular Electronics sur le micro-ordinateur Altair 8800. Il le montre à Bill Gates, son ami d’enfance tout aussi passionné d’informatique que lui. Les deux amis avaient l’habitude d’écrire des programmes informatiques et avaient même séché les cours pour travailler dans la salle informatique de leur école.

Bill Gates est étudiant en droit à Harvard, malgré les pressions d’Allen pour qu’il quitte Harvard afin qu’ils puissent travailler ensemble à plein temps sur leurs projets. Après avoir lu l’article, Gates appelle MITS, fabricant de l’Altair et propose ses services et ceux d’Allen pour écrire une version du nouveau langage de programmation BASIC pour l’Altair.

Après 8 semaines, Allen et Gates font une démonstration de leur programme à MITS, qui accepte de distribuer et de commercialiser le produit sous le nom d’Altair BASIC. Cet accord a incité Gates et Allen à créer leur propre société de logiciels appelée Microsoft, qu’Allen a fait dériver des mots micro-ordinateur et logiciel (software en anglais). 

Grâce à Microsoft Windows (son produit le plus vendu à ce jour), Microsoft a conquis plus de 90 % des parts de marché des ordinateurs personnels dans le monde dans les années 1990. Microsoft a su tirer parti de son succès en s’étendant à d’autres domaines tels que les services d’informatique dans le cloud, les logiciels pour serveurs, les services Internet, les jeux vidéo, ainsi que le matériel et les accessoires pour PC. 

Quelle est la stratégie de Microsoft ?

La stratégie commerciale de Microsoft consiste à constituer un vaste portefeuille de produits dans 4 domaines clés : l’informatique dans le cloud, l’informatique personnelle, les services bureautiques et la productivité/les affaires. L’entreprise a également recours aux fusions et aux acquisitions pour accroître ses capacités, sa gamme de produits et son offre de valeur. Parmi les acquisitions notables de Microsoft figurent LinkedIn, Skype et Nokia. Toutes les acquisitions de Microsoft et tous les nouveaux produits qu’elle lance sont tournés vers l’avenir. 

La stratégie commerciale de Microsoft met l’accent sur le segment de l’informatique dématérialisée. L’entreprise s’attache à développer ses services d’informatique dématérialisée après avoir raté les opportunités offertes par les nouvelles technologies telles que la vidéoconférence et les appels Internet. 

En s’appuyant sur la tendance croissante de l’informatique dématérialisée, Microsoft a réinventé l’entreprise avec son activité de cloud Azure et a considérablement augmenté ses revenus. Selon le produit ou le marché, Microsoft utilise également un modèle à faible coût pour stimuler la pénétration du marché. Par exemple, Microsoft Teams est proposé sous forme de package dans la suite Office, afin de stimuler la demande et de gagner des parts de marché face à des concurrents comme Slack et Zoom. 

Comment l’entreprise Microsoft gagne-t-elle de l’argent ? 

Microsoft gagne de l’argent grâce à la vente d’appareils informatiques, de systèmes et de services dans le cloud, de logiciels et d’autres produits aux consommateurs et aux entreprises. La société répartit ses revenus en 3 segments clés : Intelligence Cloud, Productivity and Business Process (Productivité et processus de business), ainsi que More Personal Computing (Informatique plus personnelle). 

Au cours de son exercice 2020, Microsoft Corporation a enregistré un bénéfice net de plus de 44,28 milliards de dollars pour un chiffre d’affaires de 143,02 milliards de dollars. Le segment Intelligent Cloud de l’entreprise est la plus grande source de bénéfices, ainsi que celui qui connaît la plus forte croissance. Ce segment comprend tous les produits serveurs publics, privés et hybrides de Microsoft, ainsi que les services de cloud destinés aux entreprises. Il s’agit notamment de Microsoft Azure, Windows Server, GitHub, Enterprise Services etc. Le segment a généré un chiffre d’affaires de 48,3 milliards de dollars en 2020 grâce aux services fournis à des clients de premier plan tels qu’eBay, Boeing, Samsung et BMW.

Le segment Productivity and Business Process de Microsoft comprend un portefeuille de produits conçus pour améliorer la productivité, la communication et les services d’information des entreprises. L’un de ses principaux produits est la suite logicielle Microsoft Office. Ce segment a généré 46,4 milliards de dollars de revenus pour l’année fiscale 2020.

Le segment More Personal Computing se compose de produits et de services visant à placer les clients au centre de l’expérience. Il s’agit notamment du système d’exploitation Windows, des appareils Surface et des produits de jeu. Ce segment a généré 48,24 milliards de dollars pour l’année fiscale 2020.  

Quelles ont été les performances des actions Microsoft ces dernières années ?

Au cours des 5 années qui nous séparent de 2021, l’action Microsoft s’est appréciée de 393,4 %. Elle a connu un parcours haussier de juin 2016 à septembre 2018, où elle a augmenté de 123 %, passant de 51,17 $ à 114,37 $. Toutefois, en décembre 2018, l’action a perdu du terrain en baissant de 11 % avant de remonter de 67 % jusqu’en mars 2020, où elle a reculé de 7 % en raison de la pandémie. Microsoft a connu sa plus forte baisse en 2 ans lorsqu’elle a reculé de 10,2 % entre août et octobre en 2020. 

Au moment de la rédaction de cet article, le prix le plus élevé atteint par l’action Microsoft est de 263,19 $ et il a peu évolué depuis qu’il a atteint ce sommet.

Microsoft a échappé à l’effondrement de certaines autres grandes actions technologiques. La société n’est pas non plus impliquée dans des procédures antitrust, ce qui la préserve de toute presse négative. Alors que l’entreprise continue de développer son activité de cloud computing et à intensifier ses recherches sur la réalité augmentée, le cours de ses actions devrait s’orienter à la hausse, sous l’effet de ses impressionnants résultats financiers.

Analyse fondamentale de Microsoft

L’analyse fondamentale est une méthode d’évaluation d’un actif qui permet de connaître sa véritable valeur, également appelée valeur intrinsèque. Dans le cas d’une action, elle vous aide à connaître la valeur de l’entreprise qui se cache derrière l’action en prenant en compte les performances futures de l’entreprise. L’analyse fondamentale est différente de l’analyse technique, qui est l’étude de figures graphiques spécifiques dans les mouvements de prix des actions pour prévoir les mouvements de prix futurs. 

Avec l’analyse fondamentale, les investisseurs tentent de déterminer la santé et la valeur intrinsèque de la société sous-jacente en étudiant certains paramètres et ratios financiers. Certains de ces facteurs comprennent la direction de l’entreprise et le goodwill, qui ne sont pas mesurables. Mais ici, nous nous concentrerons sur des ratios financiers mesurables tels que le ratio cours sur bénéfices, les revenus, le bénéfice par action, le rendement des dividendes et le flux de trésorerie.

Revenus de Microsoft

Le chiffre d’affaires d’une entreprise correspond à la somme totale d’argent générée par des biens ou des services au cours d’une période comptable donnée. On parle également de ventes brutes. 

Les revenus sont enregistrés dans le compte de résultat et c’est souvent le premier élément présenté dans le compte, c’est pourquoi on l’appelle la « ligne supérieure ». Vous pouvez obtenir ces informations sur le site internet de l’entreprise, sur le site de votre courtier ou sur des sites internet financiers tels que Yahoo ! Finance, Market Watch et CNBC. 

Au cours de l’exercice 2020, Microsoft a réalisé un revenu total de 143 milliards de dollars, soit une augmentation de 13,6 % par rapport à l’exercice 2019. Microsoft connaît une croissance importante, car il a augmenté ses revenus de 136 % au cours des 10 dernières années.

Source : Yahoo! Finance

Bénéfice par action de Microsoft

Le bénéfice est le profit réalisé par l’entreprise au cours de la période considérée, une fois que tous les coûts, frais et taxes ont été déduits des revenus. Le bénéfice par action (BPA) est obtenu en divisant le bénéfice de l’entreprise par le nombre total d’actions ordinaires en circulation. 

Le bénéfice par action (BPA) est utilisé par les analystes financiers et les investisseurs pour évaluer la solidité financière d’une société et il sert d’indicateur de sa rentabilité. Les investisseurs qui recherchent de la valeur et les analystes fondamentaux considèrent le BPA comme l’une des variables les plus importantes pour déterminer la valeur d’une action.

Le BPA annuel de Microsoft en 2020 était de 5,82 $, soit une augmentation de 13,83 % par rapport au chiffre de 2019. Plus le BPA est élevé, plus l’entreprise est rentable. Vous pouvez calculer le BPA vous-même, mais il est souvent fourni sur des sites internet financiers tels que Yahoo ! Finance. Le BPA est utilisé pour calculer le ratio cours sur bénéfices.

Ratio cours sur bénéfices (PER) de Microsoft

Le ratio cours sur bénéfices (C/B) est un autre ratio financier utilisé par les analystes fondamentaux pour évaluer la valeur d’une action. Le ratio C/B indique ce que les investisseurs sont prêts à payer aujourd’hui pour une action en fonction des bénéfices passés ou futurs de l’entreprise. 

Un ratio C/B élevé peut signifier que le cours d’une action est élevé par rapport aux bénéfices et qu’elle est peut-être sur-évaluée. Il indique que les investisseurs s’attendent à une plus forte croissance des bénéfices à l’avenir et qu’ils sont donc prêts à payer un prix plus élevé pour l’action aujourd’hui. À l’inverse, un faible ratio C/B peut indiquer que le cours actuel de l’action est faible par rapport aux bénéfices et peut-être sous-évalué. 

Les actions de croissance ont généralement un ratio C/B élevé parce que l’entreprise réinvestit ses bénéfices pour se développer et que les investisseurs s’attendent à des rendements futurs plus élevés de ces investissements. Cela contraste avec les actions dites de valeur qui ont un ratio C/B plus faible car elles sont souvent sous-évaluées. Le ratio C/B de Microsoft peut être calculé en divisant le cours de l’action par le BPA annuel. Au moment de la rédaction, le ratio C/B de Microsoft est de 34,40, ce qui est correct pour une société technologique.

Rendement des dividendes de Microsoft

Le rendement des dividendes (exprimé en pourcentage) est un ratio financier qui indique combien une société verse de dividendes chaque année par rapport au cours de son action. Il est calculé en divisant le dividende par action par le prix de l’action. Ainsi, le rendement du dividende et le cours de l’action sont inversement proportionnels : lorsque le cours de l’action augmente, le rendement du dividende diminue  - et vice versa. 

Les sociétés de croissance ne versent souvent pas de dividendes, alors que les sociétés établies (actions de valeur) ont tendance à en verser. Si vous êtes à la recherche d’un revenu versé sous forme de dividendes, le rendement des dividendes est une mesure importante que vous pouvez utiliser pour évaluer la valeur des dividendes.

Au moment de la rédaction du présent document, le rendement des dividendes de Microsoft est de 0,90 %.

Flux de trésorerie de Microsoft

En finance, le terme flux de trésorerie est utilisé pour décrire le montant des liquidités et des équivalents de liquidités qu’une entreprise génère ou consomme au cours d’une période donnée. Il montre l’augmentation ou la diminution du montant d’argent dont dispose une entreprise.

Les flux de trésorerie d’une entreprise sont présentés dans son tableau des flux de trésorerie et montrent comment l’entreprise génère des liquidités pour payer ses obligations en matière de dette et finance ses dépenses d’exploitation. Il permet aux investisseurs de comprendre comment les opérations d’une société fonctionnent, d’où vient l’argent et comment il est dépensé. En le combinant avec le compte de résultat et le bilan, les investisseurs peuvent déterminer la santé financière d’une entreprise. 

Selon son rapport fiscal 2020, Microsoft avait un flux de trésorerie disponible de 53,7 milliards de dollars.

Source : Yahoo! Finance

Pourquoi acheter des actions Microsoft ?

Microsoft s’est constamment réinventé, faisant preuve d’une grande résilience et d’une forte capacité d’adaptation au rythme effréné de l’industrie technologique. D’abord fabricant de PC, ce géant de la technologie a pu se lancer dans d’autres domaines tels que l’informatique dans le cloud et les logiciels de travail à distance. 

L’entreprise utilise sa position dominante pour faire des acquisitions dans des domaines qui devraient accroître sa pénétration du marché et diminuer l’importance de la concurrence. Parmi les acquisitions notables de l’entreprise figurent LinkedIn, GitHub et Skype. Microsoft s’aventure dans de nouveaux domaines tels que la réalité virtuelle et l’entreprise a également consacré beaucoup de temps et d’efforts à la création de cas d’utilisation commerciale potentiels pour le casque de réalité virtuel HoloLens.

Voici quelques-unes des principales raisons pour lesquelles vous devriez acheter des actions Microsoft :

  • Microsoft a la croissance la plus rapide dans le domaine de l’informatique dématérialisée
  • L’entreprise a une activité de jeux en pleine croissance grâce aux ventes de sa console Xbox
  • Microsoft verse régulièrement des dividendes

Conseil d’expert sur l’achat d’actions Microsoft

Le cours de l’action Microsoft semble avoir progressé sans connaître de baisse significative, de sorte que - dans un sens - tout moment est propice à l’achat d’actions Microsoft. En utilisant un « ordre limite » pour acheter des actions, vous pouvez être sûr de ne pas payer plus que vous ne le souhaitez, car c’est vous qui allez déterminer le niveau de prix auquel vous souhaitez acheter Microsoft.
- Mircea Vasiu
Achetez des actions Microsoft aujourd'hui !

5 choses à considérer avant d’acheter des actions Microsoft

Voici 5 éléments à prendre en compte avant d’acheter des actions Microsoft. 

1. Comprendre la société 

L’investisseur légendaire Warren Buffet préconise la constitution d’un cercle de compétences en matière d’investissement. Cela signifie investir dans des domaines que vous connaissez bien. Cependant, le fait de connaître une entreprise ne doit pas vous empêcher de faire une analyse fondamentale pour vous assurer de sa santé financière avant d’investir. Certes, vous utilisez peut-être beaucoup de produits et de services Microsoft, mais étudiez d’abord les fondamentaux de l’entreprise pour vous assurer que vous faites une bonne affaire en achetant l’action de cette société.

2. Comprendre les bases de l’investissement

Il est essentiel de comprendre le marché des actions pour prendre des décisions de trading éclairées. Vous devez connaître les bases de l’investissement et le fonctionnement du marché. Avant de tenter d’investir dans Microsoft, vous devez vous familiariser avec des éléments tels que la gestion des risques, la gestion de l’argent, la diversification, l’analyse technique, ainsi que la lecture des rapports financiers. Si la gestion des risques, la gestion de l’argent et la diversification vous aident à mieux gérer vos risques, l’analyse technique et l’analyse fondamentale vous aident à investir dans la bonne action et au bon moment.

3. Choisir soigneusement son courtier

Il y a de nombreux facteurs à prendre en compte lors du choix d’un courtier, notamment vos objectifs d’investissement, votre capital de trading initial et même votre lieu de résidence. Veillez à choisir un courtier en actions qui est enregistré auprès de l’organisme de réglementation des services financiers de votre pays de résidence et qui vous offre une certaine forme de protection grâce à un système d’indemnisation financière dans votre pays. En plus du statut réglementaire, vous devez également tenir compte des commissions de trading et des outils proposés par le courtier avant de faire votre choix. Si certains prélèvent des commissions sur les transactions, d’autres proposent des comptes de trading sans commission. Certains courtiers exigent un montant minimum pour que vous puissiez ouvrir un compte chez eux, d’autres aucun.

4. Décider du montant que vous souhaitez investir

Il est nécessaire de déterminer le pourcentage de votre capital que vous souhaitez allouer à cette seule action. Il existe plusieurs façons d’y parvenir. Vous pouvez investir un pourcentage fixe de votre portefeuille, la règle générale étant de ne pas investir plus de 2 % de votre portefeuille dans une seule action. Vous pouvez également investir un montant déterminé dans l’action ou faire des investissements mensuels qui peuvent être cumulés sur des années, méthode connue sous le nom d’investissement périodique ou dollar-cost-averaging (DCA). L’essentiel est de ne jamais investir un montant que vous ne pouvez pas vous permettre de perdre.

5. Déterminer un objectif pour votre investissement

Vous devez avoir un objectif clair pour votre investissement. Pourquoi investissez-vous dans cette action en particulier ? Allez-vous détenir cette action à long-terme ou s’agit-il d’un trade à court-terme ? Achetez-vous les actions parce que vous aimez l’entreprise ou parce que vous avez remarqué une mauvaise évaluation de l’action dont vous voulez tirer parti ? Voilà le genre de questions auxquelles vous devez répondre avant d’investir dans une action.

Peut-être voulez-vous investir dans des actions pour préparer votre retraite ou pour financer les études supérieures de votre enfant. Dans tous les cas, il est important de toujours clarifier la raison pour laquelle vous investissez dans une action particulière et d’avoir une stratégie concernant les paramètres d’achat et de vente que vous allez suivre. Ainsi, cela vous permettra de ne pas vous laisser influencer par vos émotions ou  le « bruit du marché » et de vous en tenir à votre plan de trading.

Achat d’actions Microsoft - Conclusion

Microsoft entre dans la catégorie des actions que l’on ne se contente pas de trader mais que l’on souhaite acheter et posséder, car la société est depuis longtemps un leader du secteur technologique. Depuis sa création au milieu des années 70, l’entreprise s’est constamment réinventée et a lancé de nouveaux produits pour atteindre de nouveaux marchés. Bien que la société ait été considérée comme un retardataire du secteur technologique à un moment donné, elle a montré sa capacité à rebondir avec des produits innovants.

Pour investir dans les actions Microsoft maintenant, il suffit d’ouvrir un compte de trading chez un courtier en bourse, d’approvisionner votre compte, de sélectionner Microsoft dans la liste des actifs disponibles et de passer un ordre d’achat.

Si vous n’êtes pas prêt à investir maintenant, continuez à vous informer en lisant nos autres guides jusqu’à ce que vous soyez prêt. Vous pouvez également vous exercer au « paper trading » en utilisant le compte de démonstration d’un courtier pour vous familiariser avec sa plateforme et ses outils en tradant avec des fonds virtuels.

FAQ

  1. Microsoft pourrait être une très bonne action à acheter, car la technologie occupe une place de plus en plus importante dans notre vie quotidienne, ce qui peut faire des entreprises comme Microsoft une option pertinente et rentable.

  2. Les actions Microsoft sont principalement cotées sur la bourse américaine Nasdaq. Toutefois, l’action se trade également sur d’autres bourses dans le monde, notamment la Bourse de Londres, Xetra, la BYMA argentine et la Bourse de Moscou (MOEX).

  3. Vous pouvez acheter des actions Microsoft par l’intermédiaire de tout courtier ayant accès à la bourse Nasdaq ou à toute autre bourse où l’action Microsoft est tradée. La plupart des courtiers internationaux ont accès à diverses bourses dans le monde, ce qui devrait faciliter votre choix.

  4. Oui. Microsoft verse régulièrement des dividendes depuis 2003. Elle a d’ailleurs versé son tout premier dividende en 1986. Au moment de la rédaction du présent document, le rendement des dividendes de Microsoft est de 0,90 %.

  5. Au cours des 5 années qui nous séparent de 2021, les actions Microsoft se sont appréciées de 393,4 %. Ainsi, si vous aviez investi 1 000 $ dans des actions Microsoft vers mai 2016, vous auriez réalisé 3 933 $ de bénéfices.

  6. Lorsque vous achetez l’action, n’oubliez pas de placer un ordre stop-loss qui vous sortira du marché automatiquement si le trade se retourne contre vous à un certain montant. Mais veillez à ne pas fixer le stop-loss trop près de votre niveau d’entrée, ni trop loin de celui-ci. Plus important encore, n’achetez l’action qu’avec un montant que vous pouvez vous permettre de perdre.