HomeÉducationLa différence entre l’analyse fondamentale et technique

La différence entre l'analyse fondamentale et technique

Les investisseurs et les analystes utilisent régulièrement l'analyse fondamentale et technique pour rechercher et anticiper les mouvements de prix des titres. Bien que les deux soient utilisés pour donner un aperçu des marchés et de leurs prix, il existe une différence significative entre les deux.

Qu'est-ce que l'analyse fondamentale ?

En termes simples, l'analyse fondamentale évalue les titres en explorant leur valeur intrinsèque. Lorsqu'ils utilisent l'analyse fondamentale, les investisseurs et les analystes effectuent des recherches approfondies sur l'économie globale et le secteur qui les intéresse, ainsi que sur la santé financière des entreprises individuelles.

Pour être plus précis, l'analyse fondamentale couvre tous les paramètres et indicateurs importants, y compris les bénéfices, les dépenses, les actifs, les dettes, les passifs, etc.

Qu'est-ce que l'analyse technique ?

Contrairement à l'analyse fondamentale, l'analyse technique se concentre sur la détection d'opportunités de marché en analysant des informations statistiques, en particulier le prix et le volume d'un titre. Les analystes techniques fondent leurs convictions sur l'hypothèse que tous les fondamentaux sont déjà intégrés dans le prix, il n'y a donc aucune raison significative de les examiner de près.

Par conséquent, au lieu de se concentrer sur la valeur intrinsèque, l'analyse technique s'appuie sur des graphiques boursiers pour identifier certains modèles et tendances afin de prédire les mouvements de prix futurs.

Les principales différences

L'approche d'évaluation des actions entre l'analyse fondamentale et l'analyse technique est différente dès le début. En effet, les analystes techniques commencent généralement par étudier les graphiques de prix tandis que les analystes fondamentaux examinent d'abord les états financiers d'une entreprise.

Plus précisément, l'analyse fondamentale se concentre sur l'évaluation de la valeur intrinsèque d'une entreprise en analysant son bilan, ses états financiers et ses flux de trésorerie. Pour ce faire, les analystes et les investisseurs ignorent les valeurs des flux de trésorerie futurs attendus.

Si les actions d'une société se négocient en dessous de leur valeur intrinsèque déterminée, elles sont généralement considérées comme une opportunité d'investissement attrayante. D'un autre côté, si le cours de l'action se négocie au-dessus de sa valeur intrinsèque, l'action est considérée comme surévaluée.

Outre les différences d'approche générale, l'analyse fondamentale et technique sont également différentes en termes d'horizon temporel. Normalement, l'analyse fondamentale se concentre davantage sur l'identification des opportunités d'investissement à long terme, par opposition à l'analyse technique qui adopte une approche à court terme.

Par exemple, les analystes techniques analysent des graphiques de prix qui peuvent être affichés pour montrer les mouvements de prix sur une semaine, un seul jour ou même quelques minutes, par rapport à l'analyse fondamentale qui couvre des données couvrant plusieurs trimestres ou années.

Les analystes techniques prêtent également toujours attention au support et à la résistance, les deux niveaux de prix clés utilisés pour l'analyse des tendances futures des prix.

La résistance représente le niveau de prix auquel l'intérêt vendeur est suffisamment fort pour empêcher le prix du titre d'augmenter davantage. À l'inverse, le support est la zone de prix où l'intérêt d'achat est accru, ce qui empêche la sécurité en baisse de baisser davantage, ce qui la rend plus susceptible de "rebondir" et d'inverser la tendance.

De plus, les investisseurs utilisant l'analyse fondamentale doivent parfois attendre longtemps avant d'identifier la valeur intrinsèque d'une entreprise sur le marché. Ces investisseurs pensent que le prix d'un titre est mal évalué à court terme, en supposant qu'il subira une correction à l'avenir - un processus qui peut même durer plusieurs années.

La majorité des informations examinées par les analystes fondamentaux sont les informations publiées trimestriellement ou annuellement, telles que les états financiers et les variations des bénéfices, par rapport à l'analyse technique qui se concentre sur les informations qui changent chaque jour. C'est l'une des raisons pour lesquelles l'analyse fondamentale utilise une période à long terme, car les données qu'elle utilise pour effectuer l'analyse sont générées et publiées beaucoup plus lentement.

Compte tenu de toutes les différences entre l'analyse fondamentale et technique, les deux diffèrent également en termes de leur objectif ultime. En d'autres termes, ceux qui s'appuient sur l'analyse technique se concentrent généralement sur la détection d'opportunités de marché à court et moyen terme pour réaliser un profit tandis que les investisseurs utilisant l'analyse fondamentale effectuent des mouvements à long terme, pariant sur l'avenir des activités sous-jacentes d'une entreprise.

Il est sûr de dire que l'analyse technique a souvent été critiquée pour sa validité dans le passé. Cependant, même si la majorité des analystes de Wall Street préfèrent utiliser l'analyse fondamentale, de nombreuses entreprises embauchent encore des analystes techniques.

Ceux qui sont sceptiques quant à l'analyse technique et à son efficacité fondent principalement leurs critiques sur l'hypothèse de marché efficace (EMH) qui prétend que la plupart des informations précédentes sont déjà évaluées dans le stock.

Autrement dit, cette hypothèse stipule que les titres se négocient toujours à leur véritable valeur marchande, ce qui signifie que l'idée derrière la valeur intrinsèque et les actions sous-évaluées/surévaluées n'est pas pertinente. En tant que tel, l'EMH déclare que personne ne peut surperformer le marché au sens large grâce à la synchronisation du marché et aux actions sous-évaluées et que la seule façon de réaliser des rendements substantiels est d'investir dans des actifs plus risqués.

Les utiliser ensemble

Alors que l'analyse fondamentale et l'analyse technique sont généralement considérées comme des opposés exacts lors de l'analyse des titres, certains investisseurs préfèrent utiliser les deux méthodes conjointement pour essayer d'augmenter leur succès en matière d'investissement.

Un exemple courant consiste à utiliser une analyse fondamentale pour détecter une action sous-évaluée, puis à utiliser une analyse technique pour identifier le meilleur point d'entrée et de sortie. Cette approche peut porter ses fruits, en particulier lorsque les titres sont extrêmement survendus, même si le fait d'agir trop tôt pourrait entraîner des pertes importantes.

L'analyse technique peut également être particulièrement efficace pour détecter des points d'entrée attrayants pour les valeurs de croissance en hausse. Les actions avec des taux de croissance élevés et des valorisations lucratives ont tendance à subir d'importantes corrections de prix, et dans ce cas, l'analyse technique peut être utilisée pour détecter les niveaux de survente.

Il est important de savoir que les actions peuvent continuer à augmenter longtemps après avoir été surévaluées. C'est pourquoi la vente d'un titre simplement parce qu'il est surévalué peut faire passer à côté d'une hausse importante des prix et, de ce fait, les traders peuvent analyser les tendances des prix et des volumes pour conserver le titre jusqu'à ce que l'élan s'estompe.

D'autre part, si un titre se négocie autour de sa juste valeur, il ne serait pas surprenant de voir le prix se consolider ou continuer à se négocier dans sa fourchette. Dans ce cas, les traders peuvent compter sur des indicateurs techniques pour rester dans cette fourchette, tandis que les fondamentaux du titre restent les mêmes.

De plus, parfois, les traders qui s'appuient sur l'analyse technique analyseront les fondamentaux du titre pour renforcer leur processus de prise de décision. Par exemple, un trader technique pourrait envisager une cassure avant un rapport sur les bénéfices et jeter un œil aux fondamentaux de l'action pour savoir si la société devrait dépasser les estimations de bénéfices.

L'analyse fondamentale et technique sont également souvent utilisées ensemble pour donner à l'investisseur une image plus large et plus claire du marché actuel. En outre, certains traders techniques examinent d'abord les graphiques de prix, puis analysent les fondamentaux pour savoir s'il y a suffisamment d'offre et de demande pour augmenter le prix via des niveaux de support ou de résistance.

Conclusion

L'objectif principal de l'analyse fondamentale est de déterminer la valeur intrinsèque d'une action. Les investisseurs qui s'appuient sur l'analyse fondamentale recherchent des titres sous-évalués et se concentrent souvent sur des mouvements à long terme. Contrairement à cela, les traders qui utilisent l'analyse technique regardent principalement le prix et le volume du titre, ignorant souvent ses fondamentaux.

Cependant, certains experts utilisent les deux méthodes ensemble. Un exemple courant consiste à utiliser l'analyse fondamentale pour détecter une action sous-évaluée, puis à analyser les indicateurs techniques pour détecter les meilleurs points d'entrée et de sortie.

Auteur: Mircea Vasiu Actualisé: July 26, 2022