HomeActualitésPorsche part en hausse lors de ses débuts emblématiques à Frankfurt

Porsche part en hausse lors de ses débuts emblématiques à Frankfurt

News Team

Les actions de Porsche ont augmenté lors de leurs débuts en bourse jeudi, dans l’une des plus grandes offres publiques jamais réalisées en Europe.

Les actions de la marque emblématique de voitures de sport se négociaient initialement à 84 euros (81 $) jeudi matin après avoir été évaluées dans le haut de leur fourchette mercredi soir, à 82,50 euros. Il valorise l’entreprise à environ 75 milliards d’euros.

À 9 h 30, heure de Londres, jeudi, les actions s’étaient stabilisées à 84,50 euros. La société mère Volkswagen propose 911 millions d’actions, une référence au célèbre modèle 911 de Porsche.

« Aujourd’hui est un grand jour pour Porsche et un grand jour pour Volkswagen », a déclaré jeudi Arno Antlitz, directeur financier de Volkswagen, à « Squawk Box Europe » de CNBC.

L’organisation savait que l’introduction en bourse serait réussie, selon Antlitz, citant « des finances solides » et « une stratégie très convaincante pour l’avenir ».

« Nous étions convaincus que malgré l’environnement difficile, cette introduction en bourse serait un succès, et nous avions raison », a-t-il déclaré à Annette Weisbach de CNBC.

Avant le début de la négociation, les réactions ont été positives, les investisseurs de premier plan ayant déjà réclamé environ 40 % des actions proposées, selon Reuters. Jusqu’à présent seul propriétaire de Porsche AG, Volkswagen réduit sa participation dans la société de voitures de sport, avec une part de 12,5 % cotée.

Les actions de cotation devraient donner à Porsche un coup de pouce financier de 19,5 milliards d’euros, donnant à l’entreprise plus de flexibilité financière en matière de véhicules électriques, selon Volkswagen.

Cette cotation historique intervient à un moment où le marché est agité alors que l’industrie automobile continue de ressentir les effets de la guerre en Ukraine et que les valorisations d’autres constructeurs automobiles de luxe, notamment Aston Martin, Ferrari, BMW et Mercedes-Benz, ont toutes chuté ces derniers mois.

« La Porsche AG s’est complètement découplée des tendances négatives du marché », a déclaré un investisseur à Reuters, traduit par CNBC. On pense que les entreprises retardent leur introduction en bourse en raison des conditions actuelles du marché.

L’introduction en bourse n’est pas destinée à être un pionnier pour que d’autres entreprises emboîtent le pas, car Porsche reste une marque particulièrement forte avec une position unique sur le marché. Volkswagen a initialement annoncé son intention de rendre Porsche publique le 5 septembre.

Antlitz a également abordé les pénuries de semi-conducteurs en cours, qui continueront d’être un problème cette année.

« Nous nous attendons à un meilleur approvisionnement en 2023, mais nous prévoyons un soulagement de la pénurie en 2024 », a déclaré Antlitz à CNBC.