HomeActualitésTop 3 des ETF ayant le plus réagi à l’invasion russe de l’Ukraine

Top 3 des ETF ayant le plus réagi à l’invasion russe de l’Ukraine

Mircea Vasiu

Les ETF exposés à la Russie et aux marchés de l'énergie sont ceux qui réagissent le plus à la guerre en Ukraine. Voici trois noms à surveiller : VanEck Russia ETF (RSX), iShares MSCI Russia ETF (ERUS) et Energy Select Sector SPDR Fund (XLE).

L'invasion de l'Ukraine par la Russie a déclenché une fuite vers la sécurité sur les marchés financiers. Ainsi, les marchés boursiers mondiaux ont chuté tandis que les investisseurs ont rééquilibré leurs portefeuilles en réaction tardive aux développements.

Mais les marchés boursiers occidentaux n'étaient pas les seuls touchés. La russe s'est littéralement effondrée de -49% à la nouvelle que le pays a envahi son voisin. Seul le marché sri-lankais a chuté davantage en une seule session en 1989.

Alors que peu d'investisseurs individuels ont eu des investissements directs sur le marché boursier russe, certains ETF ou fonds négociés en bourse y ont été directement exposés. Voici donc les trois principaux ETF prêts à réagir le plus à l'invasion russe de l'Ukraine : VanEck Russia ETF (RSX), iShares MSCI Russia ETF (ERUS) et Energy Select Sector SPDR Fund (XLE).

FNB VanEck Russie (RSX)

VanEck Russia ETF est le premier ETF russe sur les marchés. Il investit dans des entreprises russes via des ADR ou des American Depository Receipts et est exposé à quelques-unes des plus grandes entreprises russes, telles que Norilsk Nickel, Sberbank ou Lukoil.

Le RSX est en baisse de plus de -20% sur la journée, certains de ses constituants ayant littéralement plongé. Ce fut le cas de Sberbank, en baisse de plus de -70% sur la journée.

iShares MSCI Russie ETF (ERUS)

ERUS est un ETF pondéré en fonction de la capitalisation boursière axé sur les actions russes. Sans surprise, il est en baisse de plus de -18% sur la journée, certains de ses constituants ayant été durement touchés.

Gazprom, Lukoil et Sberbank sont ses 3 principaux avoirs.

Fonds SPDR du secteur de l'énergie sélectionnée (XLE)

Les prix du pétrole ont bondi à la nouvelle de l'invasion russe. PAR EXEMPLE, le prix du pétrole brut WTI s'est échangé au-dessus de 100 $ le baril pour la première fois depuis 2014.

Cependant, les grands producteurs de pétrole aux États-Unis, comme Exxon Mobil et Chevron, sont en baisse sur la journée, malgré le mouvement des marchés pétroliers. Étant donné qu'Exxon Mobil et Chevron sont les deux plus grandes participations dans XLE, avec plus de 20 % chacun, l'ETF est en baisse d'environ -2 % sur la journée.